Trois associations seine-et-marnaises pro-jihad dissoutes

François Hollande a signé le décret prononçant la dissolution des associations « Retour aux sources », « Le retour aux sources musulmanes » et « Association des musulmans de Lagny-sur-Marne ».

13 janvier 2016 à 16h13

EVASION

Après délibération en conseil des ministres ce matin, le Président de la République François Hollande, saisi par le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, a signé le décret prononçant la dissolution des associations « Retour aux sources », « Le retour aux sources musulmanes » et « Association des musulmans de Lagny-sur-Marne », sur le fondement du 7° de l’article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure.

Depuis Lagny-sur-Marne jusqu'en Egypte puis en Syrie

Selon le ministère de l'Intérieur, sous couvert de but cultuel, ces trois associations, étroitement imbriquées par leurs dirigeants et objets communs, visaient en réalité à promouvoir une idéologie radicale provoquant au jihad et à organiser le départ de combattants en zone irako-syrienne. Elles organisaient notamment le départ d’individus de la mosquée de Lagny-sur-Marne qui rejoignaient l’Egypte auprès d’un imam radical avant, pour certains, de rejoindre la zone irako-syrienne.

Apologie du jihad

Les perquisitions administratives effectuées le 2 décembre 2015 ont notamment permis de découvrir l’installation d’une école coranique à l’un des domiciles du principal dirigeant de fait des trois associations, école disposant, à titre de « matériel pédagogique », de disques de chants religieux faisant l’apologie du jihad et de l’organisation terroriste Jabhat Al Nosra.


Récemment Diffusé


LA MÉTÉO PRÈS DE CHEZ VOUS