Les surveillants de la prison d'Amiens dénoncent leurs conditions de travail

Les surveillants de la maison d'arrêt d'Amiens lancent un mouvement de débrayage. Hier, ils se sont mobilisés suite à l'agression de deux de leurs confrères.

13 septembre 2016 à 14h00

EVASION

Les surveillants de la maison d'arrêt d'Amiens lancent un mouvement de débrayage. Hier, ils se sont mobilisés suite à l'agression de deux de leurs confrères, qui a valu aux victimes trois et quatre jours d’interruption temporaire de travail. Parmi les revendications, le matériel d'alerte défectueux de l'établissement qui n'est pas remplacé d'après les syndicats. Aucune entrée ni sortie n'a pu être réalisée hier. Côté justice, l'agresseur des surveillants de prison a été condamné hier après-midi à 18 mois de prison par le tribunal d'Amiens. Il a également été reconnu de rébellion auprès d’un troisième fonctionnaire. Jeudi, ce Lithuanien de 32 ans avait asséné plusieurs coups de poings sans raison apparente à deux surveillants.


Récemment Diffusé


LA MÉTÉO PRÈS DE CHEZ VOUS