FO 91 veut arrêter « le massacre » sur le front de l'emploi

Force Ouvrière monte au créneau pour « dire non au massacre » sur le front de l'emploi.

2 octobre 2020 à 11h48

EVASION

Bergams à Grigny, Alinéa dans la zone de La Croix Blanche, Interforum à Ballainvilliers... sans parler de la fonction publique. Force Ouvrière monte au créneau pour « dire non au massacre » sur le front de l'emploi. En cette période de crise sanitaire et économique qui s'est matérialisé dans le département par des menaces de baisses de salaires et des licenciements réels, le syndicat essonnien « se félicite de l'accord +Ségur de la Santé+ car cette victoire due à la mobilisation des hospitaliers doit inspirer l'ensemble des salariés du public comme du privé pour obtenir 183 euros nets pour tous», conclut FO 91.


Récemment Diffusé


LA MÉTÉO PRÈS DE CHEZ VOUS