Encore une soirée sous très haute tension dans les Yvelines (mis à jour)

Des hommes du RAID ont été déployés sur quatre sites du département à la suite des premières émeutes du mercredi 28 juin.

30 juin 2023 à 11h04

Hommes du Raid
Hommes du Raid
Crédit: DGPN - SICOP

Des hommes du RAID ont été déployés sur quatre sites du département à la suite des premières émeutes du mercredi 28 juin. Près d'une centaine d'agents ont investi la ville de Trappes. Trois centres commerciaux au Chesnay-Rocquencourt, à Velizy et à Montigny-le-Bretonneux ont été placés sous surveillance particulière, précise 78 Actu. Par ailleurs, selon nos informations, deux jeunes ont été interpellés du côté d'Elancourt. Ils étaient en train de taguer des inscriptions contre la police sur un mur située le long de l'allée des Montagnards. Deux autres jeunes ont réussi à prendre la fuite sans être appréhendés. Sur les interpellés, l'un est adulte de 22 ans, tandis que le second est mineur de 16 ans. Ils seront prochainement jugés pour ces tags anti-police. De nouveaux affrontements pourraient à nouveau se produire dès ce soir dans le département.

Mise à jour

La ville de Trappes a déjà estimé à 100.000 euros le montant des dégâts sur la voirie. Une dizaine de pick-up ont été volés dans une concession automobile Dodge de Coignières pour un préjudice qui approche le million d'euros. Deux minibus appartenant à la mairie de Montigny-le-Bretonneux ont également été incendiés et un magasin Action a été dévalisé.

 

 

Crédit : Nicolas Chacun - Benjamin Swiniarski


Récemment Diffusé


LA MÉTÉO PRÈS DE CHEZ VOUS