À cause du Coronavirus, une France au ralenti dès demain

Le Premier ministre a annoncé la fermeture des lieux recevant du public « non indispensables à la vie du pays ».

15 mars 2020 à 11h59

EVASION

Samedi 15 mars au soir, Édouard Philippe s'est exprimé en pleine crise du Coronavirus. Le Premier ministre a annoncé la fermeture des lieux recevant du public « non indispensables à la vie du pays ». Les commerces sont concernés, à l'exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureaux de tabac ou encore stations-essence, a indiqué le chef du gouvernement. « Le premier tour peut se dérouler [dimanche], en respectant strictement les consignes de distanciation [...]. Dans ces conditions, les opérations de vote se dérouleront comme prévu, et les Français y démontreront leur calme et leur civisme », a prédit Édouard Philippe. De son côté, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a estimé ce dimanche que l'épidémie de coronavirus toucherait « probablement » plus de la moitié de la population française.

 

 


Récemment Diffusé


LA MÉTÉO PRÈS DE CHEZ VOUS