Guillaume Pépy reconnaît une « erreur » après les suppressions de trains en Picardie

Après des suppressions de TER en Picardie, le patron de la SNCF Guillaume Pépy reconnaît « une erreur de prévision ».

14 mars 2016 à 11h38

EVASION

Après des suppressions de TER en Picardie, le patron de la SNCF Guillaume Pépy reconnaît « une erreur de prévision », précise France 3 Picardie. Un plan de transport jusqu'au 16 avril conduisait à la suppression jusqu'à 30 trains chaque jour faute de conducteurs. Un plan qui a suscité l'ire de la région et généré une grève. Le patron de la SNCF admet une erreur de prévision du nombre de départs à la retraite alors qu'il faut 18 mois pour former un conducteur. Il promet une amélioration en juin grâce à l'embauche de 2.000 conducteurs cette année. 

 

 

© Evasion FM


Récemment Diffusé


LA MÉTÉO PRÈS DE CHEZ VOUS