Le niveau 2 du plan « hôpital en tension » activé en Île-de-France

  •  Publié le 24 novembre 2022 à 17h42

Plusieurs facteurs sont mis en avant : l'épidémie de bronchiolite considérée comme « assez forte ».

Il a été déclenché mercredi 23 novembre. Plusieurs facteurs sont mis en avant : l'épidémie de bronchiolite considérée comme « assez forte » par l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris. Mais aussi un « manque de lits » et de « personnel ». Ce dispositif « hôpital en tension » prévoit notamment de déprogrammer certaines interventions médicales qui ne seraient pas jugées urgentes. Les admissions en chirurgie sont également modulées. Enfin des renforts peuvent être demandés parmi les professionnels dans d'autres secteurs d'hospitalisations.

 

 

Crédit : Nicolas Chacun – Olivier Doyen

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.