La mairie de Nandy pleinement mobilisée en vue de la fermeture prématurée de l'Intermarché

  •  Publié le 24 novembre 2022 à 17h02

Le supermarché situé sur l'avenue des Champs, au nord de la commune, gardera ses portes closes à la fin de l'année.

Le maire de Nandy, René Réthoré, se dit « choqué » par la nouvelle : le supermarché situé sur l'avenue des Champs, au nord de la commune, gardera ses portes closes à la fin de l'année. Problème : cette fermeture aurait dû intervenir une fois que l'Intermarché en projet, situé lui au sud de Nandy, était prêt à ouvrir. En cause, une exploitation « déficitaire » selon les mots de la direction rapportés par l'élu. Ce dernier s'est d'ailleurs assuré que les employés bénéficieraient d'un « plan social correct ».


Le projet de nouveau supermarché sur les rails

Pour autant, le projet jouxtant la D346 est bien « en cours d'instruction » affirme René Réthoré. Il devrait bientôt passer en Commission départementale d'aménagement commercial, composée de onze personnes parmi lesquelles un représentant du préfet de Seine-et-Marne. Mais la municipalité a aussi eu son mot à dire, affirme le maire. Le futur projet qui devait compter 2.300 mètres carrés de surface commerciale n'en comptera finalement que 2.000. « Il n'y aura pas de galerie marchande », annonce l'édile, qui veut un projet « en parfaite cohérences avec les commerces » nandéens.


Les habitants de la zone épaulés

Mais René Réthoré n'entend pas délaisser le secteur nord, frappé par cette fermeture, sur le carreau. Il promet que les habitants du coin sans moyen de locomotion auront accès à une navette de la commune qui les emmènera faire leurs courses dans les commerces alentours, d'ici janvier 2023. Quand au supermarché délaissé par la marque, il ne pourra être repris en l'état. « Les lieux qui existent depuis plus de 30 ans ne sont plus aux normes », explique le maire. En attendant, Intermarché reste propriétaire des murs et du parking, et devra assurer la sécurité des lieux. Une réunion en ce sens est prévue en janvier prochain.


Éviter une friche

De son côté, l'établissement public de l'aménagement (EPA) de Sénart a acheté les terrains de la future grande surface à venir au sud. Il aura donc la maîtrise foncière. Par la suite, l'EPA devrait aussi avoir les droits au nord. « Il faudra raser la structure pour ensuite y construire des logements et des commerces », précise le maire de Nandy. Pour ce dernier, il est impératif « d'éviter une friche ! ».

 

 

Crédit : Nicolas Chacun – Hélène Virat

 

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.