La mairie de Draveil a chassé 500 migrants qui étaient dans un bâtiment inoccupé.

  •  Publié le 21 avril 2022 à 17h02

Ils en ont été chassés le surlendemain, à l’initiative de la Ville.

La tentative d’installation de 500 migrants dans un bâtiment inoccupé à Draveil n’a pas vraiment été du goût de la mairie. A peine arrivés de nuit, au début du mois, ils en ont été chassés le surlendemain, à l’initiative de la Ville qui met en avant la dangerosité des lieux. Ils seraient d’ailleurs prochainement détruits, d’après ses dires. Une version contestée par l’association qui a aidé ces personnes à se poser à cet endroit. Dans Le Républicain de l’Essonne, elle assure que le bâtiment ne semblait pas présenter de problèmes de sécurité et fustige la mairie de Draveil qui, sur ses réseaux sociaux, a précisé que cette arrivée de migrants sur son territoire était « sans rapport avec le conflit ukrainien ».

Crédit : Brice Charrier

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.