Le Pays de Dreux affiche ses objectifs pour 2022

  •  Publié le 21 janvier 2022 à 08h55

Il faut dire que l'agglomération du Pays de Dreux dispose de nombreuses compétences qu'elle compte bien mettre en oeuvre.

Il faut dire que l'agglomération du Pays de Dreux dispose de nombreuses compétences, définies par un arrêté inter-préfectoral des préfets de l'Eure et de l'Eure-et-Loir en date du 8 février 2019. Parmi ses compétences obligatoires, on trouve le développement économique, l'habitat et la politique de la ville, l'assainissement, la collecte des déchets, le transport ou encore la gestion des aires destinées aux gens du voyage. Ce à quoi viennent se gréfer des compétences supplémentaires, comme les équipements culturels et sportifs, l'action sociale, le tourisme, l'aménagement numérique ou encore le soutien à la présence de services publics.

Retrouvez-ci dessous les grands chantiers prévus par l'agglo pour 2022, répartis par thèmes.

 

Développement économique

L'agglo veut d'abord accompagner la reprise avec une évolution plutôt bonne dans la filière pharmaceutique. Une centaine d'emplois sont créés chez Delpharm, des investissements prévus chez Leo Pharma. Par ailleurs, une nouvelle tranche de travaux doit être lancée pour finir le site de « La Radio ». Des contacts avancés ont été initiés avec « API », groupe de restauration collective. Une association foncière va voir le jour pour la gestion du site et pour vendre certains
bâtiments afin d'autofinancer la fin du programme.

L'aménagement de grandes Zones d'Activités va être poursuivi, avec des fouilles archéologiques à Porte Sud (des contacts sont maintenus avec FM Logistics) et à Germainville, avec la maîtrise du foncier le long de la RN 12, une reprise des friches industrielles (Biocos...) aux Livraindières.

Egalement, le site de la Rabette va être développé, avec le déménagement envisagé des services techniques de l'Agglo, une reconversion du site et désimperméabilisation des sols sont prévus. Enfin, la zone ex-Atelier 28 va être développée à Tremblay-les Villages.

 

Déchets, eau et assainissement

Le premier objectif du Pays de Dreux sera d'ouvrir une déchèterie à Saulnières en coopération avec le SITREVA, et de reconstruire complètement celle de Dreux pour un budget de 5 millions d'euros au total. D'ici le 1er janvier 2023, les consignes de tri seront étendues pour une simplification de la collecte pour l'usager. Les méthodes de tri seront mécanisées, permettant de trier de plus gros volumes. La construction d'un nouveau centre tri à Dreux est prévue, (15 millions d'euros) toujours avec le SITREVA. Le traitement et la valorisation des déchets se feront sur un territoire de 400.000 habitants, entre Eure-et-Loir et Yvelines, avec cinq agglomérations. Des services techniques vont être transférés.

Un changement important est prévu au 1er janvier 2025, avec la préparation de la tarification incitative. Le paiement se fera au volume d'ordures ménagères pour chaque foyer, afin d'inciter les habitants à mieux trier. Ce sera la fin de la taxe forfaitaire.

Fin 2022, la compétence « Eau et assainissement » sera entièrement intégrée. Le maillage du territoire sera retravaillé, et plusieurs missions seront assignées à des structures locales. Une harmonisation est prévue par des bassins de production. Le Pays de Dreux veut atteindre une équité dans la tarification de l'eau et une harmonisation des prix sur le territoire.

 

Transports

L'agglomération compte tirer des leçons de janvier 2022, avec la pénurie de chauffeurs, en tentant d'améliorer constamment le service à travers ses évolutions. Concernant les véhicules, la voie du gaz naturel pourrait à long terme devenir celle des moteurs à hydrogène. Cela concernerait le transport, le ramassage d'ordures et d'autres entreprises. L'agglo est en lien avec Gedia. Enfin, le développement des voies douces devrait se poursuivre.

 

Appui aux communes

Le fonds de concours va être conforté. Il sera destiné à aider financièrement les communes, notamment les plus petites, dans leurs projets. Le dispositif des « Petites Villes de demain », qui est d'actualité dans une dizaine de communes, sera accompagné. L'agglo signale le début d'une Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat sur les communes d'Anet, Ézy-sur-Eure, Ivry-la-Bataille, Nonancourt, Brezolles et enfin Châteauneuf-en-Thymerais.

 

Energies renouvelables

Le Pays de Dreux compte faciliter l'apparition de plusieurs projets. Cela concerne le photovoltaïque, la méthanisation, l'éolien ou encore l'hydrogène.

 

Equipements

Les travaux de réhabilitation et de transformation de la piscine intercommunale à Vernouillet vont se poursuivre. Le volet énergétique va y être inclus, pour 6,900 millions d'euros. La mise en valeur des abords de l'Atelier à spectacle va être étudiée. Notamment via l'ouverture vers la ville et les aménagements paysagers. Le Pays de Dreux anticipe une labellisation Scène nationale, et va mettre sur pied un festival de territoire. Des travaux sont prévus dans 70 bâtiments de l'agglo, avec la réhabilitation notamment la couverture du gymnase de Brezolles (pour 380.000 euros).

 

Habitat

En 2022, l'agglomération veut accompagner le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU). Cela est prévu sur les quartiers des Bâtes et de la Tabellionne, et l'aboutissement du projet de chaufferie. Par ailleurs, la compensation territoriale va être planifiée. La construction de 80 logements est évoquée dans une dizaine de communes.

 

Enfance, jeunesse, famille

Le but pour le Pays de Dreux est de répondre aux demandes de plus en plus nombreuses, et d'accompagner au plus près les besoins des familles, en aidant à la parentalité. Un « mois de la famille » est évoqué.

 

Tourisme

Point fort de l'attractivité, le tourisme ne sera pas en reste en 2022. Un nouveau site internet sera lancé pour le Pays de Dreux, sans oublier un nouveau schéma touristique. Le but ? Structurer l'offre. Par ailleurs, la gestion et le fonctionnement de la Maison des espaces naturels sera déléguée. Le développement du labyrinthe du Thimerais est aussi prévu. L'agglo va acquérir des terres pour maîtriser foncièrement les lieux. Un partenariat privé ou l'appel à un opérateur public sont envisagés, pour prendre le relais de l'association.

 

Santé

Le diagnostic territorial de santé doit être terminé, en partenariat avec l'Agence régionale de santé. Le Pays de Dreux va élaborer un plan d'actions élargi au territoire. Il va être harmonisé avec les contrats locaux de santé qui existent à Dreux-Vernouillet.

 

Gens du voyage

Le plan d'accueil des gens du voyage doit être finalisé. Le tout avec l'étude départementale dévoilée en septembre 2021.

 

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.