Une institutrice de Chartres soupçonnée de harcèlement

  •  Publié le 06 septembre 2021 à 10h27

Elle a été suspendue plus de cinq mois de l'établissement, placée en garde à vue puis laissé en liberté.

Elle a été suspendue plus de cinq mois de l'établissement, placée en garde à vue puis laissé en liberté, raconte L'Echo Républicain. Les accusations concernent des enfants de sa classe de CM2. L'enseignante de l'école Saint-Ferdinand continue de contester toute accusation. Une rentrée qui s'annonce tendue dans l'école élémentaire catholique du centre-ville de Chartres.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.