Un rassemblement a eu lieu hier matin devant l'hôpital d'Arpajon

  •  Publié le 01 septembre 2021 à 09h34

Une vingtaine de ses salariés voulaient marquer le coup pour faire entendre leur opposition à l'obligation de vaccination contre la Covid-19.

Une vingtaine de ses salariés voulaient marquer le coup pour faire entendre leur opposition à l'obligation de vaccination contre la Covid-19 qui leur incombera (comme à tous les professionnels de santé) à partir du 15 septembre. Ils auront un mois pour le faire et dans le cas contraire, ne pourront plus travailler. Une mesure qui inquiète alors que l'établissement essonnien manque déjà de personnel, d'après les syndicats, et que plus de 10% de l'effectif ne serait toujours pas vacciné. Un sujet qui sera abordé sur place demain.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.