Toute l'info matinale dans le 77 Nord

  •  Publié le 20 juillet 2021 à 07h53

L'essentiel de l'actualité dans le nord de la Seine-et-Marne, ce matin.

La Seine-et-Marne était le dernier département d’Ile-de-France à se situer en-dessous du seuil d’alerte concernant le Covid-19, ce n’est plus le cas.
Depuis hier, le 77 l’a en effet aussi dépassé, tout juste au-dessus du seuil des 50 cas pour 100 000 habitants avec 57. Ce sont les 20-29 ans qui y sont le plus contaminés. Dans la très grande majorité des cas, c’est le variant Delta qui a touché les seine-et-marnais testés positifs. La situation s’est apparemment accélérée lors de ces deux dernières semaines.

Deux arrêtés municipaux encadrent désormais l’intervention des opérateurs venant raccorder la fibre à Couilly-Pont-aux-Dames.
C’est la solution qu’a trouvé le maire Jean-Louis Vaudescal pour que les techniciens n’agissent plus à leur guise. S’ils ne signalent pas au préalable leur intervention à la municipalité, ils risquent une amende de 1500 €. Trois ont d’ailleurs déjà été sanctionnés. Une mesure prise alors que le passage du réseau électrique de la commune en souterrain (il y a quelques mois) permet aux professionnels de brancher et de débrancher comme bon leur semble, pouvant ainsi priver de nombreux habitants de téléphone, d’internet et de télévision.

Le nouveau stade de football de Mitry-Mory portera le nom de Robert Marchand.
Il sera ouvert au public fin août, si tout se passe comme prévu, dans le secteur de la plaine Guy Môquet et c'est donc le cycliste centenaire originaire de la ville qui a été choisi pour dénommer le futur équipement. Robert Marchand est mort il y a tout juste 2 mois, laissant derrière lui plusieurs records à bicyclette à plus de 100 ans. Le stade ne sera complètement fini cet été puisque 2 terrains synthétiques, des vestiaires et une tribune de 120 places sont annoncés dans les 18 mois qui viennent. Un chantier de 4 millions d'euros.

Les Jeux Olympiques débuteront vendredi à Tokyo et la Seine-et-Marne y sera représentée par 11 athlètes licenciés dans l’un de ses clubs.
Si tout se passe bien sur le plan sanitaire, les JO se disputeront jusqu’au 8 août. Parmi les sportifs seine-et-marnais : 4 sont en lice pour les compétitions d’athlétisme et autant en escrime. C’est d’ailleurs la fleurettiste Pauline Ranvier qui ouvrira le bal, dimanche. Enfin c’est aussi en escrime que le seul athlète paralympique de Seine-et-Marne, Yohan Peter, se produira, fin août.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.