Ham : un maçon licencié réclame 18.000 euros d'indemnités

  •  Publié le 07 juin 2021 à 12h33

Au conseil des prud'hommes de Péronne, un maçon faisait face à son ex-employeur basé à Ham.

Au conseil des prud'hommes de Péronne, un maçon faisait face à son ex-employeur basé à Ham. Depuis 2018, le salarié était en arrêt maladie pour des problèmes de santé. Et lors de la liquidation judiciaire de l'entreprise, il a été licencié. Le maçon demande donc 18.000 euros d'indemnités diverses ainsi qu'une somme pour le préjudice moral. Le délibéré est attendu le 3 septembre.



Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.