Toute l'info matinale dans le 77 Nord

  •  Publié le 04 mai 2021 à 07h23

L'essentiel de l'actualité dans le nord de la Seine-et-Marne, ce matin.

Le tribunal correctionnel de Meaux a envoyé 2 proxénètes derrière les barreaux.
Un an et 3 mois pour l'un, le double pour l'autre. Leurs deux complices sont, par contre, toujours recherchés. Deux femmes sont venues témoigner, expliquant avoir pratiqué du sexe tarifé dans des appartements de Serris et Chessy, loué sur Airbnb, et dans un hôtel de Pontault-Combault. Elles étaient consentantes mais ont été séquestrées et frappées lorsqu'elles ont voulu arrêter, fin avril.

3 des 74 Prépa Talents que va lancer le gouvernement à partir de la rentrée prochaine se trouvent en Seine-et-Marne.
Le dispositif a pour but de diversifier le recrutement de la haute administration en permettant à des étudiants qui n’auraient pas forcément tenté leur chance d’accéder aux plus grands corps de l’État. 1700 élèves vont ainsi être accueillis dans ces classes préparatoires. Dans le 77, ça se passera à Noisiel (où se trouve l'école nationale des finances publiques), Melun (avec l'université et l'école des officiers de la gendarmerie nationale), Cannes-Écluse (avec l'école nationale supérieure de la police).

10 caméras de surveillance en plus à Oissery.
La commune en compte déjà 18 depuis 2 ans et développe donc son dispositif sécuritaire. Une opération qui s'élève à près de 56 000 € dont 70% sont pris en charge par la préfecture de Seine-et-Marne. Cela inclut l'entretien des caméras déjà installées. Le maire de Oissery, Jean-Louis Ragon, se félicite du développement de cet outil qu'il dit très efficace dans la résolution des délits sur son territoire.

L’ARS Île-de-France renforce la surveillance des arboviroses.
Il s’agit des virus transmis par les moustiques, dans la région, et plus particulièrement celui appelé « tigre ». On parle là de la dengue, du chikungunya ou du Zika. Le mois de mai marque le début de la période de surveillance renforcée qui durera jusqu’à la fin novembre. L’objectif est double : prévenir l’apparition de cas autochtones tout en limitant autant que possible l’emploi de mesures de traitement chimique. L’ensemble des collectivités territoriales et le grand public peuvent s’associer à cette démarche. Plus d’info sur le site internet de l’Agence Régionale de Santé.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.