Le sud Essonne ne veut pas devenir « la poubelle du Grand Paris »

  •  Publié le 24 février 2021 à 09h23

C'est le combat que mène en ce moment l'ADSE, l'Association de Défense de la Santé et de l'Environnement Saint Escobille.

C'est le combat que mène en ce moment l'ADSE, l'Association de Défense de la Santé et de l'Environnement Saint Escobille. Elle a lancé une pétition en ligne pour s'opposer au projet de décharge de déchets du BTP à Saint-Hilaire. Le terrain agricole convoité par Bouygues accueillerait alors jusqu'à 1,5 million de mètres cubes de terres venues de travaux du Grand Paris. Cela signifierait aussi le passage de 50 camions par jour dans le secteur, des opérations de déboisement au préalable ainsi qu'une modification du niveau des terrains. L'association des maires ruraux de l'Essonne ainsi que celui de Saint-Hilaire sont également contre ce projet. Le dossier a été déposé en préfecture au début du mois et l'enquête publique n'a pas encore démarré.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.