La venue de Jean Castex a coûté cher aux habitants de Grigny

  •  Publié le 10 février 2021 à 09h42

Mieux vaut ne pas laisser sa voiture dans le secteur quand le Premier ministre arrive.

Mieux vaut ne pas laisser sa voiture dans le secteur quand le Premier ministre arrive. À Grigny, une cinquantaine d'automobilistes l'ont appris à leur dépens, le 29 janvier, lors du déplacement de Jean Castex. Ils ont vu leurs voitures envoyées en fourrière pour raison de sécurité ! C'est ce que révèle Le Parisien. La note est salée car pour les récupérer chacun a dû débourser 121 euros pour l'enlèvement et un peu plus de 6 euros par journée de gardiennage. Le coût total est de 13.000 euros. Une somme dont le remboursement par la municipalité devrait être votée ce soir en conseil. La ville assure pourtant avoir communiqué en amont pour prévenir les riverains.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.