Amiens : trois mois de prison ferme pour avoir défendu l'assassinat de Samuel Paty

  •  Publié le 21 janvier 2021 à 11h44

Trois mois de prison ferme : c'est ce qu'a écopé un Amiénois de 43 ans pour apologie du terrorisme.

Trois mois de prison ferme : c'est ce qu'a écopé un Amiénois de 43 ans pour apologie du terrorisme. En première instance, en octobre, il avait écopé de 8 mois de prison. Lors d'une formation en maison d'arrêt, il avait déclaré après l'assassinat de l'enseignant Samuel Paty « qu'il avait eu ce qu'il méritait ». Le prévenu avait dit regretter ses propos à l'audience. Ses avocats avaient mis en avant les problèmes psychiatriques du quadragénaire.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.