Grigny va « continuer le combat » contre les marchands de sommeil

  •  Publié le 21 janvier 2021 à 08h30

Récemment, suite à la saisie de la direction départementale des territoires par la ville, une amende de 15.000 euros a été infligée à un marchand de sommeil.

Récemment, suite à la saisie de la direction départementale des territoires par la ville, une amende de 15.000 euros a été infligée à un marchand de sommeil par le préfet de l'Essonne. Le maire de Grigny, Philippe Rio, « se félicite de cette décision sans précédent contre tous ceux qui veulent gagner de l'argent en profitant de la misère des autres ». La municipalité espère que ces sanctions vont se multiplier. Jusqu'à présent, 13 marchands de sommeil ont été condamnés. Cette semaine, le propriétaire de 40 logements à Grigny 2 devait être jugé.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.