La préfecture de Seine-et-Marne intensifie ses contrôle sur les filières illégales de traitement des déchets

  •  Publié le 06 novembre 2020 à 14h09

« L'éradication de dépôts sauvages et de ces filières illégales est une priorité », indiquent les services de l'Etat.

« L'éradication de dépôts sauvages et de ces filières illégales est une priorité  », indiquent les services de l'Etat. Depuis le début de l'année, 12 installations classées illégales de traitement de déchets ont été découvertes. Au-delà des infractions qui sont systématiquement relevées, 5 suspensions d'activités et 9 arrêtés de mise en demeure ont été pris. Toutes installations classées confondues de traitement de déchets, 3 sites ont fait l'objet de sanctions administratives.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.