Brétigny-sur-Orge : une salariée de GRDF risque une sanction après avoir vendu des masques

  •  Publié le 20 octobre 2020 à 09h34

Une salariée de GRDF qui travaille à l'accueil téléphonique de Brétigny-sur-Orge connaîtra aujourd'hui la sanction de son employeur à son encontre.

Une salariée de GRDF qui travaille à l'accueil téléphonique de Brétigny-sur-Orge connaîtra aujourd'hui la sanction de son employeur à son encontre. Il lui est reproché d'avoir voulu vendre sur son lieu de travail des masques anti-Covid à une collègue inquiète, au mois de mars, et d'avoir utilisé sa boîte mail professionnelle pour traiter cette affaire. Un geste que la jeune femme reconnaît et pour lequel elle ne voit pas le mal. Les masques ont même été confisqués depuis. Cette conseillère clientèle bénéficie du soutien de la CGT et des 1.200 personnes qui ont signé la pétition réclamant son maintien au sein de l'entreprise gazière, car un licenciement n'est pas exclu.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.