L'ancien premier adjoint au maire de Pontault-Combault risque de la prison avec sursis

  •  Publié le 09 octobre 2020 à 09h51

Cédric Pommot est poursuivi pour des soupçons de favoritisme dans l'attribution de marchés publics lors de son mandat.

Dix mois de prison avec sursis, 15.000 euros d'amende et l'interdiction d'être de nouveau éligible. C'est ce qu'a requis devant le tribunal correctionnel de Melun la procureure de la République. C'est l'ancien premier adjoint au maire de Pontault-Combaut qui est visé. Cédric Pommot est poursuivi pour des soupçons de favoritisme dans l'attribution de marchés publics lors de son mandat. Six mois de sursis et plusieurs milliers d'euros d'amende ont aussi été requis contre les 3 autres prévenus de cette affaire. Les juges rendront leur délibéré le 23 novembre prochain. 

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.