Un habitant de Moissy-Cramayel accusé de détention d'images pédopornographiques

  •  Publié le 05 août 2020 à 17h41

L'homme est aussi accusé de corruption de mineurs. La police essonnienne l'a retrouvé ligoté et tabassé.

L'homme est aussi accusé de corruption de mineurs. La police essonnienne l'a retrouvé ligoté et tabassé. Ce Seine-et-Marnais a été pris à partie par deux justiciers autoproclamés. A côté de lui, dans son téléphone, on pouvait voir la photo d'une enfant nue. Le détenteur d'images pédopornographiques a été arrêté. Son ordinateur et deux téléphones ont été récupérés pendant les perquisitions.

Il pensait « simplement discuter » avec un ado de 13 ans

L'homme âgé de 36 ans a expliqué aux enquêteurs qu'il avait donné rendez-vous à un adolescent de 13 ans ce jour-là pour « simplement discuter avec lui ». Les deux agresseurs ont pris la fuite avant l'arrivée de la police. L'enquête sur les circonstances de l'agression dans l'Essonne est dirigée par le parquet d'Évry. Le parquet de Melun a été saisi de l'enquête sur la détention d'images pédopornographiques et la corruption de mineurs. A l'issue de sa garde à vue, la victime du guet-apens a été remise en liberté. Elle devrait être réentendue par les policiers dans le cadre de l'enquête.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.