Mainvilliers reconnue en état de « catastrophe naturelle » après les mouvements de terrains

  •  Publié le 30 juillet 2020 à 15h17

Différents mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse étaient survenus en Eure­-et-­Loir, au cours de l'année 2019.

Différents mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse étaient survenus en Eure­-et-­Loir, au cours de l'année 2019. Le Journal officiel a publié, ce mercredi 29 juillet 2020, l'Arrêté du 7 juillet dernier portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Au total, quatre communes d'Eure­-et­-Loir sont reconnues en état de catastrophe naturelle dont Mainvilliers. Trois autres communes sont concernées pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2019 : Châteaudun, , Roinville et Tremblay-les-Villages.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.