Un mouvement de grève samedi chez Alinéa à Pontault-Combault

  •  Publié le 30 juillet 2020 à 10h59

Les salariés veulent manifester ainsi leur mécontentement face au plan social prévu par leur employeur à la rentrée.

Les salariés veulent manifester ainsi leur mécontentement face au plan social prévu par leur employeur à la rentrée. Sur les 30 magasins que compte l'enseigne de décoration et d'ameublement en France actuellement en redressement judiciaire, seuls 9 devraient être conservés et un millier de salariés devraient se retrouver sur le carreau, soit quasiment la moitié des effectifs. Il semblerait que seul Herblay, dans le Val d'Oise, survive en Ile-de-France. En Seine-et-Marne, Melun et Villeparisis vont donc aussi mettre la clé sous la porte. Le personnel de Pontault-Combault (très remonté contre leur patron Alexis Mulliez) a sollicité le soutien de la ville pour leur action de ce week-end et espère que le maire Gilles Bord viendra leur rendre visite.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.