Georges Tron attendra pour revoir les juges

  •  Publié le 25 mars 2020 à 12h02

Le maire de Draveil devait comparaître à nouveau devant les assises à Paris, pour viols et agressions sexuelles, à partir de la fin avril, mais le Coronavirus repousse la date du procès en appel.

L'édile LR avait été acquitté en novembre 2018 par la cour d'assises de Seine-Saint-Denis, des accusations portées contre lui par deux anciennes collaboratrices. Une adjointe au maire, à l'époque où l'affaire éclate en 2011, est également accusée et acquittée en première instance, souligne Le Parisien.

L'annonce du report a été plutôt bien accueilli par les deux parties même si, du côté des plaignants, on espère que le report ne sera pas trop lointain dans le temps. Pour le moment, aucune nouvelle date n'a été déterminée.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.