Lucé : le jeune de 19 ans passé à tabac est mort hier

  •  Publié le 25 mars 2020 à 11h15

Un habitant de Lucé est décédé hier mardi, des suites de ses blessures.

Il est finalement mort des suites de ses blessures. Un habitant de Lucé est décédé hier mardi, des suites de ses blessures. Il avait été violemment passé à tabac dans la commune dans la rue René-Langlois lundi 16 mars dernier, rappelle L'Echo Républicain.

Ce jeune majeur de 19 ans avait reçu une pluie de coups, notamment à la tête, avant d'être laissé pour mort. Entre cinq et dix agresseurs auraient figuré sur les images des caméras de surveillance de la ville. Pour l'instant, seul un Mainvillois de 20 ans a été mis en examen pour tentative de meurtre et placé en détention provisoire.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.