L'épidémie au coeur des élections en Seine-et-Marne

  •  Publié le 24 mars 2020 à 12h34

Si à Bussy-Saint-Georges, l'arrêt de la campagne est unanime, à Mitry-Mory, on entend parler d'annulation du premier tour.

A Bussy, ils sont 4 à pouvoir maintenir leurs listes au second tour et s'ils s'affronteront le moment venu pour convaincre les électeurs, tous se sont mis d'accord pour suspendre la campagne en cette période de confinement et ne pas polémiquer, indique Le Parisien. Par ailleurs, plusieurs agents de la ville présenteraient des symptômes du Coronavirus.

 

Ambiance électrique à Mitry-Mory

 

A Mitry-Mory, en revanche, l'ambiance est moins consensuelle. La maire sortante, la communiste Charlotte Blandiot-Faride a été réélue dès le 1er tour avec 59% des voix mais l'un des perdants, Michael Vaqueta (présent sur la liste de l'UDI Laurent Prugneau) a déposé un recours en annulation auprès du tribunal administratif de Melun, rapporte là aussi Le Parisien. Il estime que les annonces du gouvernement concernant le Coronavirus, la veille du scrutin, ont favorisé l'abstention et donc influé directement sur le résultat. Son initiative est soutenue par sa tête de liste. « Le score est sans appel ! » répond Charlotte Blandiot-Faride.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.