Coronavirus : des mesures de protection pour limiter le contact entre les policiers et le public

  •  Publié le 22 mars 2020 à 11h30

De nouvelles mesures de protection viennent d'être prises par les commissariats de Dreux et de Chartres, le groupement de gendarmerie d’Eure-et-Loir, et les brigades du département.

Le but : limiter les contacts entre les policiers et le public en raison de l'épidémie liée au Coronavirus. Désormais, pour se rendre dans les locaux de la gendarmerie et de la police à Chartres et Dreux, il faut actionner l’interphone pour parler avec un opérateur qui ouvre la porte à distance si le motif du citoyen est justifié. Pas plus de 3 personnes sont autorisées à se rendre dans le hall d'accueil en respectant les distances de sécurité sanitaire. Pour le fonctionnement interne, les portes des bureaux et des couloirs sont ouvertes afin de limiter les contacts sur les poignées. Le commissaire divisionnaire a reçu 1.400 gants jetables et 2.880 masques pour ses effectifs.

 

 

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.