Les tempêtes sur le littoral mettent l'activité des bases nautiques en berne

  •  Publié le 19 février 2020 à 10h37

Les bases nautiques souffrent de l'impossibilité de proposer leurs traditionnelles activités extérieures.

Avec les tempêtes qui se succèdent depuis le début du mois de février sur le littoral samarien, les bases nautiques souffrent de l'impossibilité de proposer leurs traditionnelles activités extérieures, raconte Le Courrier Picard. A Quend par exemple, l'une d'entre elles a d'ores et déjà annulé 150 stages depuis le début du mois. La faute aux trop grandes rafales de vent qui empêchent par exemple la pratique du char à voile, du VTT, ou encore de certains sports nautiques. Des conditions météo qui tombent forcément mal en pleines vacances scolaires.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.