L'hôpital de Dreux condamné pour avoir radié un anesthésiste

  •  Publié le 13 février 2020 à 14h10

En juin 2009, le centre hospitalier drouais avait mis un terme au contrat d'un anesthésiste qui multipliait les arrêts maladie depuis trois ans.

La cour d'appel de Nantes a estimé que la mesure était illégale. En juin 2009, le centre hospitalier drouais avait mis un terme au contrat d'un anesthésiste qui multipliait les arrêts maladie depuis trois ans. Son licenciement avait alors été accompagné d'une radiation des cadres de la fonction publique hospitalière. Mais l'ancien médecin avait saisi la justice et réclamé plus de 300.000 euros de dommages et indemnités, raconte L'Echo Républicain. La cour administrative d'appel de Nantes avait finalement condamné l'hôpital de Dreux à lui verser 3.500 euros. Mais l'établissement hospitalier ne s'est acquitté que partiellement de sa dette, et au bout de deux ans et demi seulement. Les juges ont rappelé à l'ordre la direction qui a jusqu'au 24 février pour solder « entièrement » sa condamnation.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.