La grève se poursuit chez le sous-traitant de Renault, Vestalia, à Guyancourt

  •  Publié le 13 février 2020 à 12h04

Le mouvement de grève se poursuit et il est illimité chez les salariés de l'entreprise Vestalia, sous-traitant de Renault.

Le mouvement de grève se poursuit et il est illimité chez les salariés de l'entreprise Vestalia, sous-traitant de Renault. Ils étaient une quarantaine à s'être rassemblés devant les locaux de Guyancourt hier, raconte Le Parisien. Ils dénoncent notamment l'augmentation des rythmes de travail, sans que leurs salaires n'augmentent. Leur mission consiste à réceptionner les pièces automobiles avant l'assemblage. Les représentants syndicaux affirment qu'ils ne sont pas traités de la même manière que les employés de Renault. En grève depuis lundi matin, les salariés de Vestalia demandent une augmentation de 150 euros bruts par mois.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.