Oinville-Saint-Liphard : ils encourent jusqu'à 30 ans de prison pour avoir secoué leur bébé

  •  Publié le 02 décembre 2019 à 15h25

Les parents d'un enfant de trois mois comparaissent depuis jeudi devant les assises d'Eure-et-Loir.

Les parents d'un enfant de trois mois comparaissent depuis jeudi devant les assises d'Eure-et-Loir. Ils sont soupçonnés d'avoir secoué leur bébé à trois reprises à leur domicile d'Oinville-Saint-Liphard, ce qui a entraîné la mort du nourrisson. Le verdict est attendu dans la soirée. Et dès mardi 3 décembre, les assises euréliennes jugeront une seconde affaire de bébé secoué : une nourrice devra répondre de violences sur un enfant de seize mois dont elle avait la garde et qui est également décédé. Son procès va durer jusqu'à vendredi.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.