Toute l'info dans le sud de la Seine-et-Marne à 6h

  •  Publié le 08 novembre 2019 à 07h40

L'essentiel de l'actualité dans le sud de la Seine-et-Marne à 6h.

102 migrants évacués hier de la Porte de La Chapelle à Paris sont arrivés à Melun.

Ils sont hébergés sur une partie du site de l’ancien hôpital Marc Jacquet. Il s’agit uniquement d’hommes, principalement des afghans et des soudanais. Une arrivée qui a provoqué la colère du maire Louis Vogel qui reproche aux autorités de ne pas l’avoir prévenu en amont et estime que sa ville n’est plus en mesure d’accueillir ces populations. « Melun a fait plus que sa part et n'a pas vocation à régler les problèmes parisiens » a déclaré l’édile pourtant proche de la majorité présidentielle.

 

Le tribunal administratif doit examiner aujourd’hui le recours de Maincy en raison de la possible pollution dans le village.

Une pollution résiduelle aux dioxines qui serait due à l’ancien incinérateur de Vaux-le-Pénil. Dans la foulée de son succès contre l’agglomération de Melun, la commune attaque en fait le refus de la préfecture de procéder à des analyses complémentaires et de prendre des mesures de protection.

 

Les 12 hommes poursuivis pour un important trafic de drogue à Pontault-Combault, dans le quartier de l’Ocil, ont tous été condamnés.

Les peines vont de 4 mois à 3 ans et demi de prison ferme. Au final, 3 d’entre eux, déjà derrière les barreaux avant le procès, y restent. Dans la plupart des cas, les peines sont assorties d’interdiction de se rendre à Pontault durant 2 ans.

 

L’une des deux écoles de St Mammès ne fermera finalement pas.

En tout cas, pas tout de suite. Le maire Yves Brument envisageait de concentrer l’ensemble du primaire à Henri-Geoffroy où devrait se construire la future cantine et donc fermer les 3 classes de Benoît-Plassard. Mais face au tollé provoqué par son projet notamment chez les parents, il a décidé de l’abandonner pour le moment.

 

De nombreux rdv à noter en cette fin de semaine en Seine-et-Marne.

Le salon de la gastronomie du Mée-sur-Seine débute aujourd'hui. Pendant trois jours, ce ne sont pas moins de trente professionnels de l’Académie Nationale de Cuisine, dix élèves des écoles de la région, une cinquantaine d’exposants et vingt-cinq élèves de CM1 et CM2 des écoles de la ville qui interviendront. L’accent sera mis sur l’espace restauration destiné à accueillir le public autour des produits du terroir. Des animations et des concours sont également prévue et Miss France sera là demain.

Autre moment gourmet : l'Impérial Chocolat au château de Fontainebleau. De samedi à lundi, une dizaine de grands chocolatiers et de gastronomes animeront l'évènement au coeur du domaine. Au programme : un atelier confiserie, une enquête chocolat pour les plus jeunes et un concours de gâteaux en plus des très attendues dégustations. 

Brie Comte Robert accueillera, ce week-end, un mini salon agricole. Il est organisé par l'association avicole Brie et Gâtinais, en partenariat avec la mairie et le lycée agricole de la ville. De nombreux animaux seront présents. Dans le même esprit, à retenir le marché des saveurs et de l'artisanat de Châtenay-sur-Seine, dimanche. Enfin, lancement demain du 36e salon d'art photographique de Dammarie-les-Lys.

 

En Handball, Pontault-Combault joue à l'extérieur ce soir.

5e de Proligue, le PCHB se déplace chez le 10e, Billère. 

Les footballeurs du Mée-sur-Seine évolueront eux à domicile dimanche, en Régionale 1. Ils recevront Sucy qui est 8e à seulement 3 pts. Sénart en tête du classement se rendra demain chez l'un des deux autres co-leaders, Linas/Montlhéry.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.