Toute l'info dans la Somme à 16h

  •  Publié le 13 août 2019 à 16h09

L'essentiel de l'actualité dans la Somme à 16h

Le trou était en fait une cave médiévale

La chaussée qui s’est effondrée hier matin à Amiens, place Debouverie, a mis à jour une cave datant du XIVe siècle. Cette excavation mesure dix mètres de largeur sur près de cinq mètres de profondeur. Elle avait été répertoriée en 1946 au moment de la reconstruction d’Amiens après la Seconde Guerre Mondiale, comme de nombreuses autres caves. La circulation reste interdite dans le secteur, le temps de procéder aux travaux de reconstruction de la chaussée. Electricité, gaz et eau sont en cours de rétablissement pour les riverains. Des interventions sur les télécommunications sont prévues demain et 900 abonnés pourraient subir des coupures de téléphone et d’Internet. Vendredi, ce sont les techniciens du service gestion des risques de la Ville qui exploreront la cave avec une caméra vidéo. Selon les premières constations effectuées par la municipalité, les fortes chaleurs enregistrées cet été pourraient avoir entraîné des mouvements de terrain et fragilisé la cave et la chaussée qui la recouvrait.

 

Les défenseurs des blaireaux mobilisés à Amiens

Les membres de l’association One Voice étaient cet après-midi au tribunal administratif d’Amiens. Ils ont attaqué en justice la préfecture de la Somme pour son arrêté autorisant l’abattage de 1.500 blaireaux. Ces animaux, partiellement protégés par la convention de Berne, ont toutefois été déclarés comme nuisibles en France. Les autorités leur reprochent notamment de causer des dégâts dans les champs et évoquent « un risque sanitaire ». « Une mauvaise presse majoritairement infondée » selon One Voice qui dénonce une « tuerie sanglante et cruelle » destinée à « satisfaire les adeptes de la vénerie sous terre ».

 

Le stationnement résidentiel gratuit tout l’été à Amiens

Mais attention, pas partout. Les rues Saint-Leu, Jean-Catelas, des Francs-Mûriers, Jean-Calvin, de la Hotoie et Florimond-Leroux ne sont pas concernées. La mesure est valable jusqu’au 31 août. Et elle s’applique également au quartier Sainte-Anne, au Faubourg-de-Noyon ou encore au quartier Henriville.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.