Eure-et-Loir : après une agression au couteau Il échappe aux assises et sort même de prison

  •  Publié le 07 juin 2019 à 17h55

Un jeune homme de 24 ans a été condamné hier à quinze mois de prison pour « violences volontaires ».

Un jeune homme de 24 ans a été condamné hier à quinze mois de prison pour « violences volontaires ». Son avocat a réussi à empêcher un procès aux assises. Car c'est pour « tentative de meurtre » que cet habitant de Nogent-le-Roi aurait pu être jugé, explique L'Echo Républicain. Le 18 décembre 2017, il avait croisé un homme qui venait de dérober le téléphone portable de sa petite amie dans sa voiture à Dreux. Les deux hommes s'étaient violemment expliqué. Le voleur a notamment sorti un couteau, mais il a été désarmé par l'accusé qui a utilisé l'arme contre son agresseur et l'a blessé à la tête et à l'abdomen. L'enquête a toutefois révélé que le voleur était atteint d'une maladie psychiatrique et qu'il ne prenait plus son traitement. Hier, l'avocat du jeune Nogentais a réussi à convaincre les juges de modifier le chef d'inculpation et de réduire la peine. Une peine que l'accusé a déjà exécutée en détention provisoire. Il est donc ressorti libre du tribunal.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.