Une femme dépressive est devenue le cauchemar de Disneyland et des médecins

  •  Publié le 17 avril 2019 à 16h24

La jeune femme, de nationalité espagnole, a multiplié les arrêts maladie et la direction du parc de Chessy l'a déclarée inapte au poste occupé.

Une employée de Disneyland Paris a très mal vécu son changement de manager, en 2016. La jeune femme, de nationalité espagnole, a multiplié les arrêts maladie et la direction du parc de Chessy l'a déclarée inapte au poste occupé. L'employée a toutefois refusé son reclassement, indique La Marne. Elle est entrée en dépression et a littéralement harcelé le service d'aide aux employés de Disneyland Paris en le contactant plus de 500 fois en six mois. Un harcèlement téléphonique qu'elle a également fait subir à son médecin traitant et à sa remplaçante. Le tribunal correctionnel de Meaux a condamné la jeune femme à une peine de cinq mois de prison avec sursis et trois amendes pour un montant total de 330 euros.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.