Le futur radar de la Marine française est fabriqué à Limours

  •  Publié le 15 avril 2019 à 16h53

Le Sea Fire 500 va équiper les futures frégates de défense et d'intervention. Il permettra aux militaires de la Marine nationale d'observer et de repérer un plus grand nombre de cibles.

Le Sea Fire 500 va équiper les futures frégates de défense et d'intervention. Il permettra aux militaires de la Marine nationale d'observer et de repérer un plus grand nombre de cibles. Et c'est en Essonne qu'il est fabriqué, dans l'usine Thalès de Limours. Florence Parly s'est rendue sur place ce matin. La ministre des Armées a assisté à la sortie des chaînes de production du tout premier modèle de ce radar. Elle a également signé le renouvellement de la convention PME entre Thales et le ministère des Armées.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.