Chartres : des Gilets jaunes soupçonnés d'avoir incendié ... leur propre campement

  •  Publié le 11 avril 2019 à 16h49

Trois individus âgés de 20 à 37 ans seront jugés au mois d'octobre pour « destruction et dégradation de bien d'autrui en réunion ».

Trois individus âgés de 20 à 37 ans seront jugés au mois d'octobre pour « destruction et dégradation de bien d'autrui en réunion ». Ces membres actifs du mouvement des Gilets jaunes sont soupçonnés d'avoir mis le feu au campement installé sur le rond-point des Propylées, à Chartres, le 16 décembre dernier, rappelle L'Echo Républicain. Les raisons de leur geste ne sont pas encore connues. Deux d'entre eux, les plus âgés, sont déjà connus de la justice pour des violences, des menaces de mort et des délits routiers.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.