Les suicides de prisonniers, un problème grandissant à Fleury-Mérogis

  •  Publié le 08 février 2019 à 08h39

La direction des services pénitentiaires prend très au sérieux la forte hausse du nombre de suicides à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis.

La direction des services pénitentiaires prend très au sérieux la forte hausse du nombre de suicides à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. L'établissement (qui fête ses 50 ans) est passé de 3 suicides en 2017 à 14 en 2018 et il y a déjà eu 5 tentatives depuis le début de l'année. Le Parisien révèle que des experts médicaux vont intervenir notamment pour former les surveillants à cette problématique, des cellules de protection d'urgence ont été installées dans le quartier des arrivants, et des expériences venues de l'étranger vont également être testées. Le syndicat FO appelle de son côté à doubler le nombre de surveillants.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.