Il pourrait y avoir moins de trains l'an prochain à Bonnières et à Rosny-sur-Seine

  •  Publié le 07 février 2019 à 10h59

Jean-Marc Pommier, le maire de Bonnières a évoqué avec inquiétude la possible suppression d'un train le matin et de deux le soir.

Jean-Marc Pommier, le maire de Bonnières a évoqué avec inquiétude au Parisien la possible suppression d'un train le matin et de deux le soir, faisant passer de neuf à huit et de neuf à sept le nombre de rotations vers et depuis Paris aux heures de pointe. Un scénario qui entrerait en vigueur au 1er janvier prochain. C'est la Région de Normandie qui souhaiterait que ses trains pour Paris effectuent moins d'arrêts.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.