Anne Hidalgo abandonne l'idée des transports communs gratuits pour tous

  •  Publié le 11 janvier 2019 à 08h56

La mesure évoquée depuis mars 2018 par la maire de Paris aurait coûté trop cher sans pour autant réduire significativement le nombre d'automobilistes.

La mesure évoquée depuis mars 2018 par la maire de Paris aurait coûté trop cher sans pour autant réduire significativement le nombre d'automobilistes. C'est en tout cas ce qu'a affirmé la maire de la capitale hier. D'autres mesures, moins coûteuses sont en revanche à l'étude comme la gratuité pour les enfants de moins de 11 ans ou encore le remboursement de moitié du pass Imagin'R pour collégiens et lycéens.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.