Mantes-en-Yvelines habitat relaxé suite à la mort d'un petit garçon

  •  Publié le 11 décembre 2018 à 16h14

Le tribunal correctionnel de Versailles a estimé que le bailleur social n'avait aucune responsabilité dans la mort du petit Othmane.

Le tribunal correctionnel de Versailles a estimé que le bailleur social n'avait aucune responsabilité dans la mort du petit Othmane. Le 10 octobre 2015, le garçon de 7 ans avait été retrouvé inconscient dans l'ascenseur de son immeuble du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie. La cage était coincée entre le rez-de-chaussée et le premier étage. L'enfant avait finalement succombé à ses blessures dans la soirée, rappelle Le Parisien. Un drame pour lequel l'ascensoriste Othis a été seul condamné à 60.000 euros d'amende pour « homicide involontaire ».

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.