Les trois quarts des radars automatiques neutralisés en Seine-et-Marne

  •  Publié le 05 décembre 2018 à 16h04

On compte 22 des 28 cabines implantées en Seine-et-Marne sont recouvertes d'une bâche ou de peinture depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes.

La Sécurité routière refuse de fournir des données chiffrées, mais vous vous en êtes probablement aperçu en prenant le volant : la plupart des radars qui jalonnent nos routes ont été vandalisés. On compte 22 des 28 cabines implantées en Seine-et-Marne sont recouvertes d'une bâche ou de peinture depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes. Impossible toutefois d'établir un lien direct entre les opposants à la hausse de la taxe carbone et ce vandalisme. Ce qui est sûr, c'est que ces 22 radars ne flashent plus : notamment sur la N4 à Sancy-lès-Provins, sur l'A4 à Lognes, sur la D 231 à Villeneuve-le-Comte, la D 402 à Saints, la D 344 à Bailly-Romainvilliers, la N3 à Chauconin-Neufmontiers, la D 603 à Trilport, la D 471 à Chevry-Cossigny ou encore sur la N 36 à La Houssaye-en-Brie. N'en profitez pas pour autant pour appuyer sur l'accélérateur car ces radars peuvent être réparés à tout moment.

 

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.