Le maire de Ris-Orangis menacé après sa lettre anti-Marine Le Pen

  •  Publié le 02 mai 2017 à 11h38

Le maire socialiste de Ris-Orangis a reçu des menaces après la publication d'une lettre contre l'extrême droite.

Le maire socialiste de Ris-Orangis a reçu des menaces après la publication d'une lettre contre l'extrême droite. Lettre dans laquelle Stéphane Raffalli avait appelé à faire Barrage contre le Front National. L'homme qui a fréquenté la même faculté que Marine le Pen a été pris a parti par des militants frontistes. Certains l'on insulté de « collabo ». D'autres lui ont promis de lui tondre les cheveux via les réseaux sociaux. C'est ce que révèlent les photos dans le Parisien d'aujourd'hui. L'élu envisage de porter plainte.

Dans la même catégorie

Changer de zone

Pour lire les actualités d’un autre département cliquez sur une zone de la carte.